ivy bridge

 

On l’attendait depuis un moment maintenant,  et ils sont enfin là les processeurs de nouvelle génération d’Intel : la famille des Ivy Bridge.

Nous allons effectué une petite analyse pour savoir si l’utilisation de processeur ivy bridge est indispensable aux futurs utilisateurs et pour savoir si cette nouvelle génération justifie un upgrade pour les  possesseurs actuels de processeur sandy bridge.

  1. Ivy bridge : les principales améliorations

processeur ivy bridgeTout comme Sandy bridge (la génération précédente), Ivy bridge apporte son lot d’innovations, notamment au niveau de la puce graphique intégrée au processeur, mais également et surtout au niveau de la puissance de calcul brut du processeur en lui-même. De plus la nouvelle génération ivy bridge affiche une finesse de gravure de 22nm (contre 32nm pour sandy bridge), ce qui entraînera indéniablement une baisse de la consommation électrique ainsi que de la température dégagée à performances égales. Enfin, l’un des autres points positif (et non des moindres) des processeur intel ivy bridge vient du fait qu’ils restent compatibles avec le socket 1155; il n’est donc pas nécessaire de changer sa carte mère tout de suite pour pouvoir en profiter (sous réserve que vous disposiez déjà d’une carte mère au socket 1155, bien évidemment).

Les différents processeurs Intel Ivy Bridge en détails :

 

  On comptera au total 14 références ivy bridge dont 4 au format mobile pour les i7, et seulement 2 références bénéficieront d’un coefficient débloqué (pour satisfaire les overclokeur). Tous les core i7 bénéficieront de l’hyperthreading et de la puce graphique intel hd 4000. Les Core i5 quant à eux seront dépourvus de l’hyperthreading, et seul le i5 3570K bénéficiera de la puce Intel HD4000,  les autres devant se contenter de la HD2500. Enfin le cache processeur de tous les modèles sera de 8Mo et les versions « K » des i5 ne disposeront pas de toute les dernières innovations en terme de virtualisation tel que Vt-D ou Vt-pro réservé au monde de l’entreprise.

Les tests bruts :

Ces tests sont extraits du site pc world (article complet consultable ici) et hardware info (ici) :

On constate clairement que la dernière génération  de processeur intel  consomme autant que la génération sandy bridge sauf pour le i7 3770k qui arrive à talonner le i5 2500k avec 127 Watts en charge alors que le i7 2600K en consomme 142. On observe donc les bénéfices de la nouvelle finesse de gravure  (22nm).

consomation ivy bridge

 conso ivy bridge

Quant à la puissance brut on peut dire que cette nouvelle génération est légèrement plus puissante que l’ancienne sans pour autant pouvoir se vanter de gains à nous couper le souffle. Cependant sous 3D mark vantage, on constate que le i7 3960X et le i7 3770K arrive à battre le score du 2600K à plus de 1000 points ! Quant au i5-3570K, on peut dire qu’il explose littéralement le score du 2500K, avec plus de 2000 points d’avance !

 test brut 3d mark

Les contrôleurs mémoire affichent, eux, de faibles gains par rapport aux générations précédentes tout comme les niveaux de cache.

récapitulatif test brut:

moyene des test ivy bridge

 Test bureautique :

Toujours extrait de pc world, les test bureautique illustre quant à eux le fait que la nouvelle gamme intel fait mieux que son prédécesseur en se classant dans le haut de chaque test sans pour autant détrôner de beaucoup son prédécesseur.

exel bench

ivy bridge 7zip decompressionivy bridge 7zip compression

 Test Multimédia :

Ici, même chose on constate qu’ivy bridge se place en tête dans les applications multimédia mais peine à battre Sandy bridge en terme de puissance en jeux vidéo, puisqu’il se contente d’égaler ses performances.

crysis 2 800*600 ivy bridgecrysis 2 1080p ivy bridge

photoshop cs4 ivy bridge

 

encodage ivy bridge

 

 Conclusion : Faut-il craquer ?

Nous avons pu voir que la dernière génération d’Intel vient se placer comme leader en termes de puissance, cependant nous avons aussi constaté qu’ivy bridge n’apporte pas un gain extraordinaire dans le cadre d’une configuration de jeux, et que les gains sont faible en terme de performance/prix dans le cadre d’un upgrade. Il semble donc bien peu judicieux pour ceux qui possède déjà une configuration sandy bridge récente (i5-2400/2500, i7-2600) de changer leur processeur, en revanche le choix de cette nouvelle plateforme pour ceux qui vont monter une configuration prochainement sera sans aucun doute préférable !